Belle Beille chante pour la fraternité

Le 4 février, à l’initiative de la paroisse Sainte Marie de la Croix et de son équipe d’animation paroissiale, une quarantaine de personnes, laïques et de toutes confessions et origines s’est regroupée sur le parvis de l’église pour fêter cette première journée internationale de la fraternité humaine.
Initiée par les Nations Unis, cette journée veut marquer, à la suite du pape Francois et de Grand Imam Ahmad al Tayyib, cheikh d’Al Azhar, la nécessité de cette fraternité, indispensable à la survie du monde. Les deux dignitaires religieux ont, en 2019, signé un document commun sur l’urgence de la fraternité qui a inspiré Antonio Gutteres, secrétaire général de l’ONU.
Témoignages spontanés d’enfants et d’adultes, prises de parole informelles du pasteur de l’église protestante unie de France et de prêtres, de responsables interreligieux, de représentants de l’association des chrétiens pour l’abolition de la torture -ACAT, conte et chansons ont salué l’amitié entre les hommes, bien vivante sur ce quartier de Belle Beille.
Des passants se sont même joints à cette rencontre avant que chacun, couvre-feu oblige, regagne son domicile avec un peu plus de soleil au cœur.
A refaire le 4 février 2022