Préparation au baptême d’Edmond

Journée du 6 mars : appel décisif par l’évêque des catéchumènes
Qu’est-ce ça veut dire pour toi « appel décisif » ?
Pour moi c’est rentrer dans le monde de la solidarité, de l’amitié, du partage, du vivre ensemble nos émotions, c’est ouvrir son cœur vers les autres. Rentrer dans la vie telle que Jésus nous a ouvert la voie

Quels liens as-tu pu vivre le 6 mars avec les autres personnes qui vont être baptisées à Pâques ?
Nous avons échangé sur nos expériences de découverte de la chrétienté. De manière surprenante parfois : un jeune, nous a raconté avoir vu dans ses rêves un appel. Une femme militaire avec son vécu a rencontré dans sa paroisse une jeune femme noire qui cherchait sa voie. Ensemble elles ont fait le pas vers la démarche du baptême. Moi-même le déclenchement vers le baptême c’est la rencontre avec cette jeune fille « Pèlerine » à Pontmain.
Tous nous avons été sollicités par un appel extérieur.

Est-ce que tu peux raconter 3 moments importants pendant la célébration à la cathédrale ?
Notre rassemblement à l’entrée de la cathédrale
Notre entrée en catéchuménat
Être nommé un par un par l’Évêque signifie notre engagement envers l’Église et Jésus.


La remise de l’écharpe violette indique notre entrée officielle vers le Baptême accompagnée par les scrutins qui vont suivre : la rencontre de Jésus avec une samaritaine, la guérison d’un aveugle-né…
Les scrutins ç’est se préparer à la purification (relire son passé pardonner et être pardonné) puis l’illumination (rentrer dans une nouvelle vie, lavé de ses péchés)

Paroles d’Edmond, futur baptisé, recueillies par Gaëtan Bompas

« Je peux dire que mon ami Edmond est déjà dans l’Église du Christ. Quant à moi, qui suis son parrain, pendant la célébration de l’appel décisif, mettre ma main droite sur son épaule pour l’accompagner au moment de l’appel de l’évêque, j’ai senti en moi la force de cette nouvelle responsabilité qu’il m’a confiée. »
Gaëtan