Nouveau missel romain

liturgie

Nouveau missel romain
Une nouvelle traduction du Missel romain est entrée en vigueur le 28 novembre 2021, premier dimanche de l’Avent. Elle deviendra obligatoire le 10 avril 2022, dimanche des Rameaux.
Cette nouvelle traduction introduit quelques changements pour les fidèles. Les changements pour les prêtres sont plus nombreux et seront à découvrir au fil des jours, des dimanches et des fêtes.
Quelques changements pour les fidèles :
Je confesse à Dieu :
Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs…
c’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie,… et vous aussi, frères et sœurs…
Invocations de l’acte pénitentiel changées :
Seigneur Jésus envoyé pour guérir les cœurs qui reviennent vers toi : Seigneur, prends pitié. R/ Seigneur, prends pitié.
Ô Christ, venu appeler les pécheurs : Ô Christ, prends pitié. R/ Ô Christ, prends pitié.
Seigneur, qui sièges à la droite du Père où tu intercèdes pour nous : Seigneur, prends pitié. R/ Seigneur, prends pitié.
Gloire à Dieu :
Toi qui enlèves les péchés du monde.
Profession de foi
Symbole de Nicée-Constantinople : Engendré, non pas créé, consubstantiel au Père…
Symbole des apôtres : inchangé
Prière sur les offrandes
Prêtre : Priez, frères et sœurs, que mon sacrifice, et le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.
Réponse du peuple : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Église.
Mais la formule : « Prions ensemble, au moment d’offrir le sacrifice de toute l’Église. R/ Pour la gloire de Dieu et le salut du monde » demeure inchangée.
Anamnèse
I
Il est grand, le mystère de la foi :
Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus,
nous proclamons ta résurrection,
nous attendons ta venue dans la gloire.
II
Acclamons le mystère de la foi :
Quand nous mangeons ce Pain
et buvons à cette Coupe,
nous annonçons ta mort, Seigneur ressuscité,
et nous attendons que tu viennes.
III
Qu’il soit loué, le mystère de la foi :
Sauveur du monde, sauve-nous !
Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.
Ou bien cette formule déjà mémorisée :
Proclamons le mystère de la foi :
Gloire à toi qui étais mort,
gloire à toi qui es vivant,
notre Sauveur et notre Dieu :
Viens, Seigneur Jésus !
Agneau de Dieu
Même changement que dans le Gloire à Dieu : Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde